Je vote Sarkozy

Sans état d’âme, je voterai après-demain pour Nicolas Sarkozy. Trois raisons me conduisent à ce choix qui ne doit rien au conformisme, ni à la lassitude mais tout à la nécessité de voir la France reprendre son rang, à la connaissance intime des dossiers à traiter, à la mesure des efforts à faire, à l’indicible pression des autres acteurs du monde, et aussi, à l’inadéquation, des politiques préconisées par François Hollande, à la réalité économique et sociale actuelle. Lire la suite