Communiqué du 13 juin 2013

Les résultats du sondage commandé par le Nouveau Centre pour tester les différentes candidatures de la droite aux élections municipales de mars 2014 viennent de m’être communiqués.

            Brigitte Fouré arrive en tête et le sondage la donne gagnante au second tour face à Gilles Demailly alors que je ne serais qu’à égalité et qu’Alain Gest perdrait.

            Le renoncement de Gilles Demailly à se présenter fausse quelque peu le résultat de ce sondage mais ne saurait, à mes yeux, être un motif de contestation.

            Conformément à mon engagement, je félicite très amicalement Brigitte, je me retire de la compétition et me mettrai à sa disposition dès que la Commission Nationale d’Investiture de l’UDI la désignera,  comme candidate de notre formation politique.

            Je remercie très chaleureusement toutes celles et ceux qui m’ont aidé avec dévouement et efficacité sans compter leur temps, leur engagement et leur volonté de changer notre ville. Je leur demande de se mettre sans regret et avec le même enthousiasme au service du candidat retenu par l’UDI afin qu’Amiens retrouve les chemins de l’espoir.

Communiqué de presse du 6 juin 2013

Ma priorité c’est l’emploi !

Pendant que certains œuvrent pour son développement,  Gilles Demailly, lui,  ne pense qu’au Tramway qu’il tente d’imposer aux Amiénois avant les élections municipales de mars 2014 par un déni de démocratie.

La concertation bafouée !

La mairie fait semblant de concerter sur les tracés alternatifs alors qu’en fait par la décision du 24 mai 2013, elle lance un appel d’offre de choix du pilote, de la géolocalisation, de la cartographie et du piquetage des réseaux enterrés.

La validité de l’offre est de 180 jours et le choix du pilote (avec signature du contrat) devrait être effectué avant le 15 janvier 2014.

Faire un tel choix, qui engagerait l’avenir, deux mois avant les élections municipales, constituerait un déni de démocratie que nous dénonçons fermement !

Olivier Jardé, candidat à la candidature de sa formation politique pour l’élection municipale dénonce avec force cette façon de faire qui est scandaleuse et anti démocratique au plan de la morale et ruineuse au plan financier.

 En effet, un choix si conséquent pour les finances municipales et métropolitaines, et déterminant pour l’avenir de l’emploi, doit être tranché par les Amiénois à l’occasion de l’élection municipale et non imposé par une équipe en fin de parcours.

Jean Arthuis à Amiens !

arthuis OJVous avez été nombreux à me demander un compte rendu de l’intervention de mon ami Jean Arthuis, ancien ministre de l’économie et des finances, sénateur de la Mayenne, président de l’Alliance centriste, le 28 mai dernier à l’Espace Dewailly d’Amiens.

Le voici !

Intervention de Jean ARTHUIS le 28 mai 2013

 Sur le thème : « Emploi, fiscalité et charges sociales » Lire la suite