Pour un tweet !

Pour un Tweet, dont on ne sait s’il faut rire ou pleurer tant il est vaudevillesque dans ses motivations et effarant dans ses effets politiques, toute la médiasphère s’enflamme et annonce la fin de l’état de grâce, l’effondrement de la Présidence « normale », le signe irréfragable d’un Président mou dominé par sa compagne à poigne.

J’ai l’impression un peu pénible que tous attendaient cet écart pour enfin se sentir libéré des flagorneries d’après élection, comme si selon la formule de jack Lang « nous étions passés de l’aube à la lumière ». Lire la suite

Je vote Sarkozy

Sans état d’âme, je voterai après-demain pour Nicolas Sarkozy. Trois raisons me conduisent à ce choix qui ne doit rien au conformisme, ni à la lassitude mais tout à la nécessité de voir la France reprendre son rang, à la connaissance intime des dossiers à traiter, à la mesure des efforts à faire, à l’indicible pression des autres acteurs du monde, et aussi, à l’inadéquation, des politiques préconisées par François Hollande, à la réalité économique et sociale actuelle. Lire la suite

Peut-on imaginer des robots pour faire la guerre ?

Je lisais cette information l’autre jour et je me demandais si une telle avancée technologique ne porterait pas un coup fatal à la dignité humaine.

Evidemment, je comprends fort bien que l’on veuille protéger les soldats le plus possible, mais que reste-t-il de l’honneur d’un Homme, d’un Etat, lorsque le soldat ne risque plus sa vie pour défendre des valeurs
qu’il juge supérieures à la vie elle-même ? Lire la suite