Motion Les Centristes

Chers amis,

Suite à la réunion du parti Les Centristes de ce matin, il a été voté notre départ de l’UDI  ainsi que l’ambition de construire un grand mouvement de centre-droit. Retrouvez la motion votée en ce sens ainsi que mon intervention ci-dessous :

Motion (cliquez ici)

Intervention :

Heureux de vous retrouver
Souvenez-vous il y a un an nous étions déjà tous ensemble.
Nous étions persuadés que notre courant de pensée libéral-social allait gagner et même facilement.
C’était une élection imperdable.
Et pourtant nous l’avons bien perdue avec, à la tête de notre fédération UDI, un personnage diviseur plutôt que rassembleur.
Cet été, j’ai relu nos fondamentaux :
-Tocqueville avec la démocratie decentralisatrice
-Alain avec la théorie des contre-pouvoirs. On ne peut pas laisser un citoyen seul face à l’État
-Bourgeois et le principe de solidarité. On ne peut pas, même et surtout si on est libéral, laisser quelques un sur le bas côté.
-Enfin Mounier et le rêve européen.
Tout ceci constitue les fondamentaux de notre engagement.
Je suis d’accord lorsque j’entends Emmanuel Macron sur l’éducation, la formation l’Europe et le travail.
Mais je suis en colère quand j’apprends qu’il va falloir signer avec le préfet des contrats d’objectifs, sinon on n’aura pas de dotation pour les collectivités territoriales.
Je croyais que notre Constitution était décentralisatrice.
Or, cela s appelle du jacobinisme.
Par ailleurs, dans une société complexe comme la nôtre, il faut partir de la base pour aller vers le sommet et non l’inverse.
Oui il faut sortir du machin UDI, avoir notre indépendance? Garder notre âme et construire un centre libre, humaniste, décentralisateur. Un centre des territoires qui s’adresse à tous nos concitoyens et qui part de la base vers le sommet.
Le temps des alliances viendra après le temps de la construction et ce sera l’objet d’un autre conseil national.
Je voterai donc avec gourmandise la sortie des centristes de l’UDI.
Olivier Jardé

Analyse sur l’environnement

Cher(e) ami(e),

Veuillez trouver ci-joint mon analyse sur l’environnement.

Amitiés,

Olivier Jardé

Surconsommation énergétique, dérèglement climatique, appauvrissement de la biodiversité et pression démographique sont autant de menaces pour la planète.

Avec la baisse des coûts de production des énergies renouvelables, du stockage de l’électricité ( en cours de mise au point) et avec la digitalisation du secteur, une révolution énergétique mondiale est à l’œuvre. Lire la suite