L’OCDE salue la réforme de l’Etat

Il est plus facile d’augmenter la fiscalité en faisant croire que seuls les « riches » vont payer.

Nicolas Sarkozy s’est attaqué au problème en s’attirant une pluie de critiques. L’OCDE relève que pas un Etat européen n’a eu le courage de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, aucun non plus n’a lancé la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) qui a permis de commencer le vaste chantier de la rénovation des us et coutumes de notre fonction publique. L’OCDE considère « la RGPP comme une avancée importante dans la modernisation de l’Etat en France » et estime que « c’est une situation relativement privilégiée par rapport à d’autres pays ».

La RGPP a permis une baisse de 6,4% de l’emploi dans la fonction publique d’Etat entre 2007 et 2012 soit 150 000 emplois.

L’OCDE regrette en revanche qu’un système similaire ne soit pas mis en place pour les collectivités territoriales dont elle regrette le nombre et l’accroissement des personnels le tout formant une charge importante et non rationalisée de dépenses publiques

C’est à ce problème que nous avons voulu nous attaquer avec la réforme votée des collectivités territoriales qui verra diminuer considérablement le nombre d’élus, puis le nombre d’agents publics.


[1] Organisation de Coopération et de Développement Economique. L’OCDE publie régulièrement des rapports d’experts permettant des comparaisons économiques et l’avis sur les politiques conduites par les Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*