Devoir de vacances …

 

Les élus du Nouveau Centre et de l'UDI, Hubert de Jenlis, Brigitte Fouré, Maryse Fagot

Les élus du Nouveau Centre et de l’UDI, Hubert de Jenlis, Brigitte Fouré, Maryse Fagot

Le lundi 1° juillet a été l’occasion d’organiser notre premier barbecue sous la bannière de l’UDI – Nouveau Centre. C’est aussi le dernier avant l’échéance électorale primordiale de 2014 car les élections municipales doivent nous permettre de reconquérir Amiens, Abbeville, Péronne…

A Amiens, votre liste incarnera l’espoir.

Pour Amiens c’est une nécessité car dans un déni de démocratie :

– la fiscalité s’alourdit,

– la situation au regard du logement, priorité annoncée de Gilles Demailly, s’est aggravée,

– la situation des crèches et de la restauration scolaire, compétence municipale, n’ont pas trouvé de solution adaptée aux besoins des administrés,

– l’emploi régresse.

Je peux vous dire aujourd’hui que parmi nous, il y a consensus en faveur de l’emploi. A mon  sens, il est la priorité, car seul le développement économique de la métropole permettra de lutter contre le chômage et la crise. Plus dure ici qu’ailleurs.

Oui,  la crise est là, internationale, nationale. Pour autant,  il existe des disparités majeures entre les territoires. Comment l’expliquer autrement que par des maladresses ou une incapacité à l’affronter à Amiens pendant qu’Albert parvient à développer des ressources ?

Je suis convaincu que seules des mesures immédiates, concrètes, opérationnelles, efficaces permettant une baisse significative de la fiscalité, peuvent nous aider à passer ce cap difficile. Elle suppose la révision des choix d’investissements, en les adaptant par une fiscalité clairement tournée en faveur de l’emploi.

En effet, le tramway, la 4éme piscine, le réseau chaleur au sud d’Amiens sont autant de dépenses de fonctionnement qui ne répondront pas à une politique en faveur de l’emploi des Amiénois.

Les élus, eux aussi, doivent être exemplaires, parce qu’il convient de restaurer la confiance pour la classe politique encore récemment mise à mal.

Ces efforts faits ils pourront justifier les efforts demandés à l’administration et aux partenaires qui agissent en faveur de l’emploi.

Je suis convaincu ainsi que vous pourrez donner à notre métropole et plus encore à toute la Picardie dont Amiens doit être la locomotive, une chance de renouveau.

A titre personnel, je veux continuer à servir mon département notamment au Conseil général de la Somme car je me bats au quotidien pour ses administrés trop souvent maltraités.

C’est pourquoi aujourd’hui,  je vous le dis,  je ne souhaite pas me retirer du contexte politique local.

Mon blog va désormais se mettre au repos en attendant d’autres propositions d’actions que je soumettrai aux candidats choisis pour conduire nos listes dans ce département ne serait-ce qu’en qualité de président de ma formation politique.

En attendant je souhaite à toutes et tous un bel été !

Bien cordialement,

Olivier Jardé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*