Communiqué de presse du 6 juin 2013

Ma priorité c’est l’emploi !

Pendant que certains œuvrent pour son développement,  Gilles Demailly, lui,  ne pense qu’au Tramway qu’il tente d’imposer aux Amiénois avant les élections municipales de mars 2014 par un déni de démocratie.

La concertation bafouée !

La mairie fait semblant de concerter sur les tracés alternatifs alors qu’en fait par la décision du 24 mai 2013, elle lance un appel d’offre de choix du pilote, de la géolocalisation, de la cartographie et du piquetage des réseaux enterrés.

La validité de l’offre est de 180 jours et le choix du pilote (avec signature du contrat) devrait être effectué avant le 15 janvier 2014.

Faire un tel choix, qui engagerait l’avenir, deux mois avant les élections municipales, constituerait un déni de démocratie que nous dénonçons fermement !

Olivier Jardé, candidat à la candidature de sa formation politique pour l’élection municipale dénonce avec force cette façon de faire qui est scandaleuse et anti démocratique au plan de la morale et ruineuse au plan financier.

 En effet, un choix si conséquent pour les finances municipales et métropolitaines, et déterminant pour l’avenir de l’emploi, doit être tranché par les Amiénois à l’occasion de l’élection municipale et non imposé par une équipe en fin de parcours.

2 réflexions au sujet de « Communiqué de presse du 6 juin 2013 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*