Les élections municipales

oj photo amiens

Il ne se passe pas de jour sans que les amis ou la presse m’interrogent sur ma candidature aux prochaines municipales d’Amiens. Je comprends bien cette impatience que des candidatures multiples aiguisent, mais ni ma méthode, ni ma personnalité ne m’y engagent.

Ma personnalité, car, à la différence d’autres peut-être, je n’ai point besoin de légitimer ma candidature. Ma carrière professionnelle comme ma carrière politique m’ont assuré une notoriété qui fait que, aux dernières élections législatives (au pire moment pour la droite), je n’ai été battu que de 300 voix sur une circonscription qui couvre 70% d’Amiens !

Ma méthode est d’écouter d’abord.

J’ai constitué 5 groupes de « testeurs » d’une dizaine de personnes chacun qui ont pour mission de tester chaque mois dix à vingt personnes autour d’elles, de tous milieux sociaux et tous espaces géographiques, de synthétiser ces réflexions et d’en faire rapport au groupe.

Les sujets à tester suivent une logique précise. A la différence d’un simple recueil des insuffisances municipales (hélas abondantes) ou des habituelles propositions par thèmes (économie-sport-logement-action sociale-culture…) qui relèvent du catalogue de promesses rapidement démagogiques, j’ai choisi de progresser selon un triptyque d’action :

  • Quels sont les trois ou quatre problèmes majeurs d’Amiens pour garantir son avenir ?
  • A quelles causes attribuer principalement ces problèmes ?
  • Quelles solutions imaginer pour traiter ces causes ?

Après avoir écouté, j’élaborerai un pré-projet soumis à débat des adhérents de mon parti (le Nouveau Centre et l’UDI).

A l’issue de ce débat et de l’accueil reçu par mes propositions, je proposerai ma candidature aux instances nationales. Cette démarche est conforme aux statuts mais aussi au bon sens : seul un dialogue national évitera des luttes fratricides par un arbitrage équilibré.

L’avantage pour moi est de voir venir à moi des personnes qui veulent travailler plus que des candidats aux postes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*