Dossier : La DEMOCRATIE de PROXIMITE – 2° Partie

mairie d'Amiens OJB. Le bilan provisoire en 2013 [1]

  • Les Secteurs : Fortement décriés, les secteurs ont été ramené à quatre au lieu de six, ce qui peut être utile pour mieux correspondre aux quatre « Communautés »[2],nées plus tardivement avec la création de la Métropole.
  •  Suppression des maires de secteur : Les maires de secteurs qui étaient au cœur de la réforme disparaissent et, avec eux, tous liens de proximité entre les habitants et l’exécutif municipal. Tout est décidé d’en haut par des élus qui n’ont plus de responsabilité de terrains, plus de budgets, plus d’autorité directe sur les administrations de secteurs.

Le comble est atteint lorsque les secteurs n’ont plus de représentants élus dans chaque communauté d’agglomération présidée par un maire des communes périphériques qui doit décider des priorités dans sa communauté sans avoir en face de lui un adjoint de secteur alors que ce territoire représente souvent 80% de la population de la communauté!

  • Suppression des budgets de secteur : Faute d’un budget autonome les secteurs ne peuvent avoir aucun projet et dépendent, même pour le quotidien, de la bonne volonté des services centraux qu’aucun élu du secteur ne peut activer

Les Conseils de Proximité devenus Conseils d’habitants n’ont en fait aucune relation avec le territoire géographique du secteur. Les membres sont tirés au sort. Ils semblent de vastes barnums qui ne se réunissent plus guère. On y parle de tout mais rien n’est organisé de manière régulière et systématique pour évoquer les équipements ou actions à conduire dans le secteur. Le Conseil municipal  reçoit très rarement un compte rendu de ces manifestations. Récemment le conseil a entendu, sans débat, une restitution du secteur ouest sur le thème : la place de la nature dans la ville..

 Un Conseil des seniors a été créé par tirage au sort « aménagé » mais n’est pas consulté régulièrement ni sur les problèmes ni sur les solutions. Il est convoqué parfois pour être entendu et personne ne sait ce que devienne ses analyses et propositions.


[1] C’est le rôle des testeurs et blogueurs de compléter cette première analyse

[2] Crée le 1er janvier 2000, après la mise en place des secteurs sur la seule ville, Amiens Métropole était à son tour organisée entre quatre communautés, chacune présidée par un Vice Président élu d’une commune périphérique

2 réflexions au sujet de « Dossier : La DEMOCRATIE de PROXIMITE – 2° Partie »

    • Cher Francis,
      Le problème est qu’ils existent toujours mais ont été sévèrement méprisés depuis près de 5 ans !
      Bien à toi
      Amitiés
      Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*