Crédibilité – Je serai avec vous demain… – La sécurité

Longtemps le pouvoir a exercé une sorte de vengeance d’Etat, une loi du talion où celui qui avait contrevenu à la loi était puni à la fois pour l’exemple et pour empêcher la victime ou ses proches de se venger.
Peu à peu et heureusement, cette logique de vengeance à été remplacée par une appréciation plus sereine du délinquant, de sa faute et des circonstances.
Mais, sur ce chemin la gauche est allée trop loin en oubliant les victimes pour trouver une explication sinon une justification à tous les délits, à tous les manquements à la loi et une excuse à tous les voyous.
Je n’admets pas cette dérive !
J’ai voté, sans état d’âme, les lois sur les peines plancher, sur le fichier génétique et sur la présence de citoyens dans les chambres correctionnelles.
J’ai approuvé la généralisation de la vidéo protection qui, en se généralisant, dissuade les actes de délinquance, contraints de mieux se dissimuler. C’est ainsi que le métro parisien a été largement sécurisé.
C’est pourquoi, lorsque la SIP, gérant les HLM d’Etouvie, m’a indiqué que la municipalité d’Amiens refusait de financer des caméras de surveillance je suis intervenu sur ma réserve parlementaire pour réaliser ce petit investissement souhaité massivement par les locataires.
A l’Assemblée comme à Amiens, j’opposerai le bon sens et le besoin de sécurité à l’angélisme des amis de Mesdames Joly et Duflot auxquelles les électeurs ont dit combien pesaient leurs théories et leurs projets.

Article publié dans mon journal de campagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*