?Communiqué de Presse concernant Somme Numérique

OJ bandeauRecord battu : 10 minutes pour voter un budget !!

Retenu au Conseil général à la préparation du débat d’orientation budgétaire, je suis arrivé avec 10 minutes de retard au comité syndical de Somme Numérique pour le vote du budget : il était déjà voté !!!

Les élus de Somme Numérique, structure publique regroupant Amiens Métropole, le Conseil général de la Somme, toutes les communautés de communes du département, étaient convoqués le 28 janvier pour voter le budget 2013 censé faire progresser, enfin, le réseau en fibre optique Phileas net, et mettre nos communes à l’ère d’internet à très haut débit.

Sans doute dégoutés par 4 ans de promesses non tenues, les élus ont boudé la réunion et le quorum n’étant pas atteint la réunion a été reportée.

Au lieu de s’assurer qu’une majorité d’élus, notamment d’Amiens Métropole et du Conseil général, principaux financeurs, étaient libres, le Président de Somme Numérique n’hésite pas une seconde à convoquer une nouvelle réunion le lundi 5 février, jour de la réunion de la commission permanente du Conseil général dont tous les élus sont membres !

Résultat assuré : sur la quarantaine de membres élus, seulement 5 sont présents !

Mais comme il s’agit de la seconde convocation, le vote a lieu sans quorum. En 5 minutes, un budget de près de 8 Millions d’euros est voté, si on peut dire…

Dommage que si peu d’élus s’intéressent à l’un des investissements qui avait suscité le plus de dynamisme économique et d’emplois et qui, abandonné, accumule les retards.

Dommage pour les élus de la Métropole Amiénoise (et encore plus pour la population) de n’avoir pas demandé pour quels motifs la cotisation des habitants de la Métropole était de 1,20€ alors que toutes les autres collectivités, y compris le Conseil général, ne payaient que 0,50€ soit 140% de plus ? Pourquoi Amiens Métropole paie-t-elle près du tiers de toutes les cotisations ?

Dommage qu’ils ne se soient pas interrogés sur le fait qu’Amiens Métropole n’eusse jamais perçu un centime de la subvention de 10Millions d’euros versés par le Conseil Régional pour ce réseau ?

Dommage qu’ils ne se soient pas scandalisés que ce budget impose à leur seule collectivité  d’assurer 52% des contributions au fonctionnement du réseau hors opérateurs privés alors que le Conseil Général partage son réseau, qu’elle est la seule communauté à avoir financé son réseau sans subvention (142 800€ pour la métropole contre 58 800€ pour le Conseil général sur un budget de 275 000 €.

Dommage que personne ne se soit inquiété du partage de la charge d’emprunt à rembourser. Les habitants et les entreprises d’Amiens Métropole assurent l’essentiel des recettes du réseau pendant que son développement se fait sur tout le département mais pas sur la Métropole.

Dommage que personne n’ait pu demander d’explications sur l’explosion des frais de fonctionnement (+35% depuis 2011) alors que les investissements ont stagné ?

           

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*