Et si c’était Hollande… la ré-industrialisation de la France ?

 » Quand il y a du flou il y a un loup »

Martine Aubry

Le candidat socialiste souhaite, comme tout le monde, une ré-industrialisation de la France, et il a bien raison.Tous les économistes s’accordent pour énoncer les conditions de réussite d’une telle politique :

  • favoriser la recherche & le développement : cela suppose un crédit d’impôt pour l’entreprise et une récompense salariale pour le chercheur qui trouve. Ce n’est pas le matraquage fiscal qui va l’inciter ;
  • favoriser l’esprit d’entreprise, la prise de risque, la pertinence des choix. Qui dans le système socialiste acceptera ce jeu étrange dans lequel l’entrepreneur qui perd a perdu et celui qui gagne est surtaxé ?
  • diminuer le coût du travail. Mais pour financer le rétablissement de la retraite à 60 ans pour ceux qui ont travaillé jeunes, HOLLANDE prévoit un relèvement des cotisations patronales et salariales de 1% sur le mandat. Disparaîtront les exonérations de charges pour heures supplémentaires (3 Milliards), les allègements sur les bas salaires (20 Milliards)

En résumé, les entreprises paieront 20 MM€ de plus et les particuliers les plus performants 25 MM€. Qui peut croire que de telles mesures recréeront le dynamisme des entrepreneurs et la compétitivité des entreprises ? Comment pourrons-nous espérer retrouver les points de croissance qui nous manquent ?

        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*