L’anti-sarkozysme a gagné

L’anti-sarkozysme a gagné mais la vague rose annoncée depuis des mois n’a pas eu lieu car les Français, réticents aux promesses, ont été près de 50% à craindre la suite.

Je dis près de 50% car, si les bulletins blancs, plus nombreux que jamais, avaient été comptabilisés comme « exprimés », l’élection de François Hollande aurait été acquise sans majorité absolue. Lire la suite

La décision

Dimanche, les Français décideront de leur Chef de l’Etat pour les années 2012-2017.

Certes, le choix n’est pas celui de 1981, où le programme commun et ses nationalisations, les 39 heures payées 40 et l’alliance sans complexe avec les communistes faisaient entrevoir des lendemains difficiles. Lire la suite