Mon projet – 2° partie –

licorne mégacité OJMes premières prescriptions

En matière d’emploi, beaucoup dépend du gouvernement et celui de M. Hollande n’a visiblement pas pris le bon chemin. Les Français sont en train de comprendre que recourir à l’impôt, même maquillé en justice sociale, pose plus de problèmes qu’il n’en résout. La fuite des capitaux, la fuite des jeunes les plus qualifiés, l’effondrement de l’économie et de l’emploi en sont les conséquences les plus visibles.

Mais c’est une manie de gauche de croire que l’impôt et la dette sont les deux mamelles de la croissance. La Région Picardie, le Département de la Somme comme la ville d’Amiens en matière d’impôt foncier, sont parmi les plus imposés de France. On voit le résultat !

Il est tout à fait impératif que dès avril 2014 la nouvelle municipalité vote une taxe sur les transports ramenée au taux de 1,35 % de la masse salariale des entreprises contre 2% prévus, soit environ 15 M€ de diminution pour la compétitivité des entreprises. Ce ballon d’oxygène leur permettra d’embaucher (par exemple 750 SMIC) ou de retrouver des marges pour vendre ou investir.

Il est tout aussi impératif de voter dès Avril 2014 une baisse de foncier bâti, un des taux les plus élevés de France, de 0,5% au moins et répéter cette diminution chaque année pendant 6 ans, soit 3% en fin de mandat. Cette baisse modeste mais réelle, permettra de redonner un peu de pouvoir d’achat aux ménages notamment les plus modestes car les plus gros payeurs d’impôt foncier sont les offices HLM, propriétaires des logements. La baisse de l’impôt foncier serait répercutée sur les loyers des locataires.

Annoncer une baisse de la fiscalité ne vaut pas plus que les promesses de Gilles Demailly, jurant qu’il n’augmenterait pas les impôts, si je ne dis pas en même temps comment pourrait se financer cette baisse.

A suivre…

3 réflexions au sujet de « Mon projet – 2° partie – »

  1. Plutôt que de donner un coup de pouce à la fonction publique telle que la suppression de l’unique jour de carence, une réforme qui s’avèrera très rapidement contreproductive je pense, néanmoins il s’agirait de se préoccuper de ceux qui tireront le pays à bout de bras dans le proche avenir, au lieu d’organiser leur fuite hors de France voir notre capital régional Amiens !!!
    Les emplois jeunes mis en place par le gouvernement socialiste ne ressemblent pour ainsi dire qu’à de l’assistanat sans véritable vision d’avenir à long terme, seul point positif, et encore que assez limité dans la proposition de loi, le contrat de génération, mais il reste tant à faire pour sortire Amiens de sa longue léthargie…!

  2. Non seulement Mr Vasseur devrait démissionner… mais en outre -étant sans parti puisqu’il a quité EELV- il devrait adhérer à l’UDI !!!

  3. Gauche = Impôts !
    c’est toujours la même chose : besoin d’argent = impôts !
    La première chose à faire est d’analyser ce qui peut être réduit, optimisé, mutualisé, … et ainsi réduire les dépenses au lieu d’augmenter les impôts !
    Il y a vraiment une mentalité à changer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*